Voici une liste d’animations
en relation avec la Russie.

Pour en faire ajouter une,
n’hésitez pas à
nous contacter.

l ï Mois Précédent l Octobre 2008 l 65 Animations Russes l Mois Suivant ð l

l Accueil l Toutes les Animations (1070) l Cette semaine l Décembre 2008 l

Du

Jeudi 16/10/2008

Au

Vendredi 31/10/2008

n Exposition n

l Exposition l Strasbourg l Galerie Quedar l Irina Gladun l

l Association du Corbeau l 6, Quai des Bateliers l 09.53.07.66.01 l Plus d’infos : ici l

l Du mardi au vendredi de 14h à 19h l Le samedi de 13h à 19h l

La galerie Quedar vous invite à découvrir la toute première exposition en France de l’artiste russe Irina Gladun.

Née à Berlin en 1956, Irina Gladun est une artiste reconnue au niveau national en Russie où elle est installée depuis 1990.. Plusieurs de ses toiles font partie de la collection permanente des musées de Tshita et d’Omsk en région sibérienne. Elle a également exposé en Allemagne et aux Etats-Unis.

Dès son enfance sa vision d’artiste a été façonnée par la beauté des paysages insolites de la Sibérie, et c’est aujourd’hui dans l’ancienne terre de Pskov, où elle est installée depuis les années 90, qu'elle puise son inspiration.

Issue de l’Ecole des Beaux Arts d’Irkoutsk, Irina Gladun travaille avec une importance affirmée pour la couleur. La richesse picturale et symbolique de ses œuvres reflète la complexité des recherches de l’artiste et témoignent de sa grande capacité à modifier son style. D’un art en deux dimensions au réalisme défini elle évolue vers un art plus abstrait, plus épuré, évoquant avec habilité les relations subtiles unissant l’homme et l’univers. Ses œuvres nous plongent dans un monde palpitant où le rêve est la seule vérité. Irina Gladun est membre de l’Union des Artistes de la Fédération de Russie.

D’un précédent voyage à Strasbourg, elle offre son interprétation de la rue Mercière où les maisons tanguent et où les cigognes semblent monter à l’assaut de la cathédrale. Par un désordre généreux de couleurs chaudes, ele revisite à sa manière « Strasbourg la nuit », mais rentrée à l’atelier elle compose « Nature morte à la crevette » dont le rose intense fait vibrer toute la composition.

« En Russie du Nord », elle utilise des collages de lettres et de mots découpés dans des journaux russes et barre la toile d’une large flèche blanche ascensionnelle. Par d’autres collages de papier métallique, d’un bleu vif, elle anime « La fête d’hiver en Russie ». Dans son jardin au soir, Irina Gladun fait poser sa fille, nouvelle déesse de la profusion de fleurs dont elle l’entoure. Cette « Flora » est séduisante ».

Vendredi 31/10/2008

20:15

n Concert n

l Concert Classique l Pianiste Russe : Igor Kamenz l

l Allemagne l Fribourg l Aula Universitaire : Bâtiment 1 l +49 1805 556656 l Plus d’infos : ici l

Le célèbre pianiste russe interprète des œuvres de Couperin, Bach, Maurice Ravel et d’autres compositeurs.

Vendredi 31/10/2008

17:00

n Documentaire n

l A la TV l TV5 Monde l Documentaire l Géo 360° l Le Cirque de Moscou en balade l

l Allemagne l 2007 l 1h00 l Réalisateur : Wolfgang Mertin l Plus d’infos : ici l

Les étudiants de l'École de cirque de Moscou vont de village en village pour s'initier à la vie d'artiste…

Un spectacle étrange anime le rivage d'ordinaire si calme du lac Selig, entre Moscou et Saint-Pétersbourg : des jeunes évoluent devant un public médusé de babouchkas, en équilibre sur des cylindres empilés, jonglent avec des anneaux, exécutent des contorsions prodigieuses...

Étudiants à l'École de cirque de Moscou, ils ont pris possession d'une cabane au bord de l'eau pour deux semaines. Igor Teplov, leur professeur, a organisé la tournée qui les conduit dans les villages perdus, tout autour du lac...

Jeudi 30/10/2008

20:30

n Concert n

l Concert Classique l Orchestre Philarmonique de Strasbourg l Grand concert du Jubilé de la Synagogue de la Paix l

l Synagogue de Strasbourg l Avenue de la Paix l Direction  Alan Buribayev l Au violoncelle: Alexandre Somov l

l Sur invitation l Billets à retirer au secrétariat de la communauté israélite l Plus d’infos : ici l

Sous la direction d’Alan Buribayev, la phalange strasbourgeoise interprète pour le grand concert du jubilé de la Synagogue de la Paix le Kol Nidrei pour violoncelle et orchestre op. 47 de Ruch et la Symphonie n°5 de Tchaïkovski.

Jeudi 30/10/2008

18:05

n Documentaire n

l A la TV l Arte l Documentaire l Terre d’ailleurs l Prirechnyy, ville fantôme l

l Norvège l 2006 l 0h53 l Réalisateur : Tone Grottjord l Plus d’infos : ici l

1961 : Gagarine est le premier homme à voyager dans l'espace et des jeunes pionniers essaiment aux quatre coins de l'URSS. Dans le nord de la Russie, ils bâtissent la ville minière de Prirechnyy. Aujourd'hui, les héros ont vieilli, la mine est fermée, la ville n'est plus qu'une route sale bordée d'immeubles délabrés.

Jeudi 30/10/2008

06:50

n Documentaire n

l A la TV l Arte l Documentaire l Le dessous des cartes : Mer Noire (2) : géopolitique des tubes l

l France l 2008 l 0h11 l Réalisateur : Jean-Christophe Victor l Plus d’infos : ici l

Espace stratégique pour la Russie, l'Europe et les États-Unis, la mer Noire est aussi un carrefour énergétique. Le transport du pétrole et du gaz est au coeur des rivalités dans la région, comme l'a encore démontré la guerre russo-géorgienne de l'été 2008.

Jeudi 30/10/2008

00:50

n Documentaire n

l A la TV l M6 l Documentaire-Information l Enquête Exclusive : « Moscou : Milliardaires et SDF »l

l France l 2008 l 1h25 l Présentateur: Bernard de La Villardière l Plus d’infos : ici l

Une enquête exclusive au cœur des contrastes russes.

Présentateur, producteur et globe-trotter de l’info, Bernard de La Villardière s’immerge au pays de Poutine, interroge les Moscovites et dresse le portrait d’un monde en pleine mutation.

Interview sur le vif et récit exclusif, tout en images, de la liberté de la presse à la condition ouvrière.

 

Moscou: la plus grande ville d'Europe et la capitale d'une des plus grandes puissances mondiales. Les milliardaires et les SDF n'y ont jamais été aussi nombreux. Les nouveaux riches, ou «Novarich», ces Russes qui envahissent les endroits les plus chic de la planète, vivent dans des quartiers fastueux et font la prospérité des boutiques de luxe et des hauts lieux de la vie nocturne. Quant aux nouveaux pauvres, personnes âgées indigentes, enfants des rues drogués à la colle, ils sont logés dans de vieilles HLM miteuses ou survivent dans les égouts de la ville. Une «Enquête exclusive» au coeur de la «capitale des inégalités».

Jeudi 30/10/2008

00:40

n Film n

l A la TV l Arte l Film l VOST l L’été d’Isabelle l

l France-Russie l 2004 l 1h38 l Réalisateur : Nurbek Egen l Plus d’infos : ici l

Isabelle saute de joie : Aïdar, son amoureux, décide enfin de l'emmener en vacances dans son pays, le Kirghizistan...

Entre chronique amoureuse et comédie de moeurs villageoises, un téléfilm enjoué qui a pour cadre naturel les magnifiques paysages du Kirghizistan. Avec Natacha Régnier, excellente en jeune femme en fleur - et parfois en pleurs !

Isabelle saute de joie : Aïdar, son amoureux, décide enfin de l'emmener en vacances dans son pays, le Kirghizistan. Dans un télégramme, le jeune homme annonce à ses parents qu'il vient leur présenter sa future fiancée française. Mais, au pays, le télégramme est confisqué par le facteur Yusup, un oncle d'Aïdar. Très attaché aux traditions, Yusup voit d'un mauvais oeil l'arrivée de la jeune Occidentale. Entre-temps, Aïdar et Isabelle ont quitté la grisaille de Paris et débarquent au coeur des paysages majestueux de l'Asie centrale. Lorsqu'ils arrivent au village, personne ne les attend. Surpris, les parents d'Aïdar sont heureux de cette visite imprévue. Mais Aïdar n'ose pas leur dire la vérité et présente Isabelle comme une journaliste venue écrire un livre sur le Kirghizistan…

Mardi 28/10/2008
20:30

n Boxe n

l A la TV l Eurosport l Boxe l Championnat du Monde WBA l Poids lourds l

l 0h30 l Berlin l Allemagne l Nikolaï Valuev (Russie) - John Ruiz (Etats-Unis) l Plus d’infos : ici l

Le Russe Nikolay Valuev affronte à Berlin l'Américain John Ruiz afin de challenger le tenant de la ceinture WBA, l'Ouzbek Ruslan Chagaev.

Lundi 27/10/2008

23:20

n Film n

l A la TV l Arte l Film l Le village du péché l

l Russie l 1927 l 1h28 l Réalisateur : Iwan Prawow, Olga Preobrashenskaja l Plus d’infos : ici l

Le destin tragique d'une paysanne orpheline convoitée par un vieil homme, durant la guerre de 14-18. Formidable témoignage sur l'époque, un mélodrame féministe d'une grande beauté formelle.

1914, au village de Riazan, en Russie. Orpheline, Anna vit avec sa tante Aliona.

Un jour, toutes deux croisent Wassily, un riche fermier, et son fils Ivan.

Un seul regard suffit aux jeunes gens pour tomber amoureux.

Mais la jeune fille fait aussi forte impression sur Wassily.

De retour au village, il s'emporte contre sa fille Wassilissa qui fréquente Nicolas, un forgeron qu'il juge trop pauvre.

En revanche, il organise une rencontre officielle entre Anna et Ivan et le mariage est célébré peu après.

Durant la noce, Wassily serre d'un peu trop près sa nouvelle bru.

Houspillé par sa maîtresse, il sort chercher à boire et tombe sur sa fille et Nicolas.

Après une discussion violente, celle-ci part s'installer avec son amoureux...

Lundi 27/10/2008

18:00

n Film n

l Ciné-Russie l Séance n° 21 l Ouvert à tous l Entrée libre l Renseignements : 06.10.20.29.37 l

l Dimitri Cantemir l Дмитрий Кантемир l Plus d’infos : ici l

l Université Marc Bloch l Esplanade l Strasbourg l Amphithéâtre 2 l Patio l

Dimanche 26/10/2008

22:50

n Documentaire n

l A la TV l M6 l Documentaire-Information l Enquête Exclusive : « Moscou : Milliardaires et SDF »l

l France l 2008 l 1h25 l Présentateur: Bernard de La Villardière l Plus d’infos : ici l

Une enquête exclusive au cœur des contrastes russes.

Présentateur, producteur et globe-trotter de l’info, Bernard de La Villardière s’immerge au pays de Poutine, interroge les Moscovites et dresse le portrait d’un monde en pleine mutation.

Interview sur le vif et récit exclusif, tout en images, de la liberté de la presse à la condition ouvrière.

 

Moscou: la plus grande ville d'Europe et la capitale d'une des plus grandes puissances mondiales. Les milliardaires et les SDF n'y ont jamais été aussi nombreux. Les nouveaux riches, ou «Novarich», ces Russes qui envahissent les endroits les plus chic de la planète, vivent dans des quartiers fastueux et font la prospérité des boutiques de luxe et des hauts lieux de la vie nocturne. Quant aux nouveaux pauvres, personnes âgées indigentes, enfants des rues drogués à la colle, ils sont logés dans de vieilles HLM miteuses ou survivent dans les égouts de la ville. Une «Enquête exclusive» au coeur de la «capitale des inégalités».

Dimanche 26/10/2008

17:00

n Concert n

l Concert Classique l Collegium Misicum l Mulhouse l Temple Saint-Etienne l Place de la Réunion l

l Concert de la Réformation l Entrée libre, plateau l Dans le cadre de la Fête de la Réformation l 03 89 46 58 25 l

l Direction : Jan Sosinski l Soliste : Augustin Voegelé, jeune pianiste mulhousien l Plus d’infos : ici l

l Robert Schumann l Symphonie en sol mineur "Zwickauer"

l Tchaïkovski l Concerto pour piano n°1 en si bémol mineur op. 23

Augustin Voegele est né le 24 août 1990 à Mulhouse. Il débute le piano à l’âge de six ans avant d’entrer, deux plus tard, dans la classe de Rena Shereshevskaya, au Conservatoire de Colmar.

En 2007 il participe à plusieurs concours internationaux (2ème du concours Grotrian-Steinweg, 1er prix du concours de Vulaines-sur Seine, 4ème prix du concours Horowitz de Kiev et 1er prix du Concours International Simone Delbert-Février de Nice).

Après avoir travaillé avec Vladimir Kraïnev, Brigitte Engerer et François-René Duchable, il poursuit ses études à l’Ecole Normale Alfred Cortot de Paris.

Dimanche 26/10/2008

16:05

n Film n

l A la TV l Arte l Film l VOST l L’été d’Isabelle l

l France-Russie l 2004 l 1h38 l Réalisateur : Nurbek Egen l Plus d’infos : ici l

Isabelle saute de joie : Aïdar, son amoureux, décide enfin de l'emmener en vacances dans son pays, le Kirghizistan...

Entre chronique amoureuse et comédie de moeurs villageoises, un téléfilm enjoué qui a pour cadre naturel les magnifiques paysages du Kirghizistan. Avec Natacha Régnier, excellente en jeune femme en fleur - et parfois en pleurs !

Isabelle saute de joie : Aïdar, son amoureux, décide enfin de l'emmener en vacances dans son pays, le Kirghizistan. Dans un télégramme, le jeune homme annonce à ses parents qu'il vient leur présenter sa future fiancée française. Mais, au pays, le télégramme est confisqué par le facteur Yusup, un oncle d'Aïdar. Très attaché aux traditions, Yusup voit d'un mauvais oeil l'arrivée de la jeune Occidentale. Entre-temps, Aïdar et Isabelle ont quitté la grisaille de Paris et débarquent au coeur des paysages majestueux de l'Asie centrale. Lorsqu'ils arrivent au village, personne ne les attend. Surpris, les parents d'Aïdar sont heureux de cette visite imprévue. Mais Aïdar n'ose pas leur dire la vérité et présente Isabelle comme une journaliste venue écrire un livre sur le Kirghizistan…

Dimanche 26/10/2008

09:30 et 10:00

n Culte n

l Culte orthodoxe l Paroisse orthodoxe russe de Tous les Saints (Patriarcat de Moscou) l

l 4, rue de Niederbronn l Strasbourg l 03.88.25.54.97 l

l 9:30 : Confession l 10:00 : Liturgie orthodoxe l

Dimanche 26/10/2008

00:35

n Documentaire n

l A la TV l Arte l Documentaire l Les Bains l

l France l 2004 l 1h05 l Réalisateur : David Teboul l Plus d’infos : ici l

Entre vapeur et massages, des hommes se croisent et se lavent dans un bain russe.

Un documentaire hypnotique qui révèle la vérité des corps.

 

Des corps. Rien que des corps nus qui déambulent, se croisent et se touchent. Dans les traditionnels bains russes, univers exclusivement masculin, les hommes se lavent, se frottent, se massent entre eux. Dans ce huis clos, ils partagent sans pudeur leur toilette intime transformée en rituel. Cette absence de retenue laisse place, dans un silence presque religieux, au souci méticuleux de se purifier. La nudité dans ce qu'elle a de plus simple, de plus cru, de plus laid et, paradoxalement, de plus beau est exposée à travers ce film. Une certaine esthétique du corps en perdition. Tantôt la caméra se pose et s'attarde sur les peaux usées et flétries, tantôt sur d'autres plus jeunes. Toujours, elle parvient à se faire oublier et à capter l'essence de ces bains : une communion silencieuse qui met à nu la vérité de chacun.

Samedi 25/10/2008

20:30

n Concert n

l Concert Classique l Tryptique Russe l Orchestre Philarmonique de Mulhouse l Direction : George Mark l

l Mulhouse l A la Filature l Rens. : 03.89.36.28.26 l Plus d’infos : ici l

Ce concert restitue quelques classiques russes :

l Dans les steppes de l’Asie Centrale l Alexandre Borodine l

l Rhapsodie sur un thème de Paganini, pour piano, op. 43 l Rachmaninov l Avec Fabio Badini au Piano l

l 5ème Symphonie; en mi mineur, op. 64 l Tchaïkovski l

 

Pour la 4ème édition des Nuits d’Amnesty, La Filature a le plaisir d’accueillir, dans le hall, l’association Amnesty International à l’occasion du Concert symphonique 2 interprété par l’Orchestre Symphonique de Mulhouse. L’objectif de cette opération est de sensibiliser et mobiliser le public autour de la défense des droits humains par le biais d’actions de communication et de collecte de fonds.

Samedi 25/10/2008

19:30

n Conférence n

l Conférence d’avant Concert l « Borodine, Rachmaninov, Tchaïkovsky : splendeurs de la musique russe »

l Mulhouse l A la Filature l Intervenant : Hélène Mouty l

Une conférence d’avant concert animée par Hélène Mouty, musicologue...

Samedi 25/10/2008

14:45

n Documentaire n

l A la TV l Arte l Documentaire l La Révolution Russe en Couleurs l 2. La Guerre Civile l

l Royaume Uni l 2004 l 0h47 l Réalisateur : Ian Lilley l Plus d’infos : ici l

À travers des scènes reconstituées, des archives colorisées et les commentaires d'historiens britanniques et russes, le récit chronologique des trois années de guerre civile entre "rouges" et "blancs", suivies de la défaite des marins de Kronstadt, ultimes défenseurs d'une utopie trahie par le bolchevisme.

 

La révolte contre le pouvoir central, puis la défaite des marins de Kronstadt, corps d'élite basé sur une petite île proche de Saint-Pétersbourg - alors Petrograd - dans le golfe de Finlande, sont au centre de ce second épisode. Ian Lilley relate d'abord les horreurs de la guerre civile, de 1918 à la fin de 1920, qui coûteront à l'URSS quelque dix millions de morts, tués dans les combats opposant les armées rouge et blanches, mais aussi décimés par la famine et les épidémies.

Une fois la victoire acquise, dans un pays exsangue, les marins de Kronstadt tolèrent de plus en plus mal la dictature bolchevique, les privilèges de l'élite, les agissements de la Tchéka, la police secrète, la trahison ouverte des idéaux qu'ils défendent, armes à la main, depuis quatre ans. Après une dure répression de grèves ouvrières, à Petrograd, ils décident de faire sécession, proclamant un Comité révolutionnaire provisoire et appelant le peuple à la révolte. Leur rébellion représente à leurs yeux la "troisième révolution", après celles de février et d'octobre 1917.

Montrés du doigt par la propagande officielle qui les dépeint comme de dangereux réactionnaires, ils échouent à rallier à leur cause une population épuisée par les combats. Le 8 mars 1921, ils repoussent un premier assaut de l'armée rouge, mené sur la mer gelée par Trotski en personne. Mais l'ultime poche de résistance qu'ils représentent va tomber deux semaines plus tard, face à quelque 45 000 soldats. Huit mille survivants parviendront à s'enfuir, à travers la glace, jusqu'en Finlande, distante d'une quinzaine de kilomètres. Les autres seront déportés dans les premiers camps ou passés par les armes. Selon un historien, un charnier proche de Saint-Pétersbourg renfermerait entre 12 000 et 15 000 cadavres, dont ceux des marins rebelles. Début 1921, la révolution de 1917, qui avait ébranlé le monde en promettant "tout le pouvoir" aux soviets populaires, voyait disparaître ses derniers hérauts en Russie.

Samedi 25/10/2008

14:00

n Documentaire n

l A la TV l Arte l Documentaire l La Révolution Russe en Couleurs l 1. La Révolution de 1917 l

l Royaume Uni l 2004 l 0h47 l Réalisateur : Ian Lilley l Plus d’infos : ici l

À travers des scènes reconstituées et des archives colorisées, les "dix jours qui ébranlèrent le monde" et les années de guerre civile qui virent naître l'URSS, de 1917 à 1921, vus par les yeux des marins de Kronstadt, avant-garde d'une utopie trahie par le bolchevisme.

Ce premier épisode court de la révolution de février 1917 au succès de la "vraie", celle d'octobre, qui permit aux bolcheviks de détourner à leur profit "tout le pouvoir" promis aux soviets populaires. Défilent ainsi au pas de charge, au gré des manifestations et des meetings, la fin de la Première Guerre mondiale, l'abdication de Nicolas II, dernier tsar de Russie, le retour d'exil de Lénine, la chute de Kerenski, la prise du palais d'Hiver et les premières élections démocratiques, qui n'accordent au parti de Lénine qu'un quart des voix. Les bolcheviks vont passer outre…

À travers des scènes reconstituées et des archives colorisées, les "dix jours qui ébranlèrent le monde" et les années de guerre civile qui virent naître l'URSS, de 1917 à 1921, vus par les yeux des marins de Kronstadt, avant-garde d'une utopie trahie par le bolchevisme.

Samedi 25/10/2008

11:45

n Documentaire n

l A la TV l Arte l Documentaire l Le dessous des cartes : Mer Noire (2) : géopolitique des tubes l

l France l 2008 l 0h11 l Réalisateur : Jean-Christophe Victor l Plus d’infos : ici l

Espace stratégique pour la Russie, l'Europe et les États-Unis, la mer Noire est aussi un carrefour énergétique. Le transport du pétrole et du gaz est au coeur des rivalités dans la région, comme l'a encore démontré la guerre russo-géorgienne de l'été 2008.

Du

Samedi 25/10/2008

Au

Dimanche 18/01/2009

n Exposition n

l Exposition l Sarrebruck l Saarlandsmusem l Alexander Archipenko l

l Du mardi au dimanche l De 10h00 à 18h00, jusqu’à 22h00 le mercredi l Visite en français le samedi à 16h00 l

Panorama en 130 travaux de l’œuvre du sculpteur Alexander Archipenko : des plâtres et des bronzes, mais aussi des dessins.

Du

Samedi 25/10/2008

Au

Dimanche 25/01/2009

n Exposition n

l Exposition l Baden-Baden l Kunsthalle l De la surface à l’espace l Malevitch et les débuts de la Modernité l

l Grande Exposition du Land dans le cadre du centième anniversaire de la Kunsthalle Baden-Baden l

l Autour de Malevitch l Intérêt de la Kunshalle pour Malevitch et les avant-gardes russes l

l Tous les jours , sauf le lundi l De 11h00 à 18h00, jusqu’à 20h00 le mercredi l Plus d’infos : ici l

Dans le cadre du centième anniversaire de son existence, la Kunsthalle de Baden-Baden met en lumière l’oeuvre de Kasimir Malevitch dans le contexte de son époque, laquelle correspond justement à la création du musée. Cette grande exposition du Land, qui réunit l’avant-garde russe du début du siècle dernier, est l’apogée d’une tradition d’expositions au caractère international et fait ainsi écho à des projets centrés sur l’art russe tels que les expositions monographiques de Vassily Kandinsky (1970), d’Alexandre Rodtchenko (1978) ou de Vladimir Tatlin (1994), ainsi que les expositions de groupe « Avant-garde russe et folklore » (1993) ou « HA KYPOPT ! Art russe d’aujourd’hui » (2004). « La Grande Exposition du Land portant sur Kasimir Malevitch et l’avant-garde russe est un temps fort de l’anniversaire de la Kunsthalle Baden-Baden. Celle-ci souligne ainsi de manière saisissante ses ambitions internationales en matière de présentation d’art moderne et contemporain. Le Land soutient l’exposition avec une somme de près de 330 000 euros », affirmait Dietrich Birk, secrétaire d’État au Ministère de la recherche, de la science et de l’art du Land de la Bade-Wurtemberg. La présentation de l’oeuvre de Kasimir Malevitch, l’un des plus importants précurseurs de l’art conceptuel et minimal, correspond de plus à la ligne programmatique de la Kunsthalle, qui établit depuis toujours un lien entre les tendances contemporaines de l’art et leurs grands modèles historiques.

Kasimir Malevitch, naît à Kiev en 1879 et mort à Leningrad en 1935, est considéré comme une figure-clé de l’art du 20ème siècle. Il est le pionnier de l’art abstrait et le fondateur du « suprématisme », ce mouvement qui combina couleurs pures et surfaces géométriques. Ses premiers travaux suprématistes, tels que le Carré noir sur fond blanc (1915), furent exemplaires pour les cercles artistiques et intellectuels de son époque. Ils furent créés à peu près en même temps que les objets tridimensionnels et les reliefs de Vladimir Tatlin. Les recherches constructiviste de Tatlin, dont l’oeuvre occupa une position intermédiaire entre peinture et sculpture, forcèrent le développement de principes constructifs dans le domaine de l’art abstrait. Avec la conception d’une surface géométrique autonome (c’est-à-dire possédant une valeur propre), Tatlin - tout comme Malevitch, qui, de son côté, en avait formulé les grandes lignes de manière programmatique - s’appliqua à démontrer les nouvelles possibilités offertes par une pensée géométrique.

Les surfaces colorées abstraites des tableaux de Malevitch se détachent de leurs fonds blancs comme d’un espace vide. Ils permettent « l’accès à l’infini » (El Lissitzky). Les travaux du peintre sont caractérisés par des éléments géométriques superposés semblant flotter dans l’espace ainsi que par des couleurs accentuant les effets de profondeur. Leur puissance fascina de nombreux contemporains de Malevitch - jusqu’à ses adversaires même, tel que Alexandre Rodtchenko. Les compositions géométriques de ce dernier, avec leurs formes rondes et leurs lignes venant se croiser sur des fonds noirs, sont à considérer comme une réponse à l’oeuvre de Malevitch. De par leur abstraction radicale et leur attention particulière à la couleur, elles démontrent « le début d’une nouvelle existence de la forme dans l’espace » (Rodtchenko). L’intérêt porté par Rodtchenko à des questions de structures et de constructions spatiales l’avait mené à tenter dès 1918 des expériences sur des objets développés dans l’espace. Sa réflexion architecturale et ses esquisses de meubles débouchèrent en 1925 sur la présentation d’un « Club Ouvrier » à l’Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes de Paris. En réalisant le but assigné par Lénine à la classe ouvrière - consistant pour le travailleur à prendre part à la vie politique et sociale de son pays - le Club représente de manière exemplaire l’idéologie artistique de la révolution russe.

Les profondes transformations politiques et sociales de la Russie entre les années 1905 et 1920 forment l’arrière-plan historique de l’oeuvre de Malevitch. Les artistes de l’avant-garde russe étaient alors à la recherche de nouveaux moyens d’expression témoignant de leur vision du monde. Leurs écrits et leurs créations visuelles sont les reflets des utopies développées au début de l’ère moderne. Pour parvenir à la transformation du monde et à sa remodélisation d’après les règles de l’esthétique suprématiste visée par Malevitch, il était nécessaire de continuer à développer le potentiel spatial du suprématisme. C’est à partir de constructions tridimensionnelles que devaient se former de nouvelles conceptions architecturales, résolument dirigées vers l’avenir. À ces fins, Malevitch demanda à El Lissitzky de transcrire les principes suprématistes en volumes. El Lissitzky, qui en traduisant les manifestes de Malevitch faisait déjà figure d’important transmetteur de ses idées à l’ouest, se mit à combiner à partir de 1919 des éléments géométriques projetés soit en surfaces planes, soit en volumes. Ces travaux, regroupés sous le nom de Proun (acronyme de "Projet pour l’affirmation du Nouveau"), comprennent des compositions picturales et graphiques ainsi que des ensembles spatiaux, qui ont été reconstruits pour l’exposition (1923). Au chaos et au vide de l’espace, ils opposent l’ordre et la structure de formes dynamiques qui créent entre elles une tension intrinsèque. Lors de la conception de son Merzbau (1920-1936), cette sculpture praticable et oeuvre d’art totale envahissant tout l’espace qui lui est imparti, Kurt Schwitters s’inspira des idées suprématistes et, rendant ainsi hommage à Malevitch, réalisa une oeuvre majeure de l’art moderne.

L’exposition se consacre essentiellement au langage visuel du suprématisme, axé sur la surface et l’espace. En sus des travaux principaux de Malevitch, il y sera présenté des oeuvres de Vassily Kandinsky, Ivan Kljun, Gustav Kluzis, El Lissitzky, László Moholy-Nagy, Lioubov Popova, Olga Rosanova, Alexandre Rodtchenko, Kurt Schwitters, Nikolai Suetin und Vladimir Tatlin, ainsi qu’un choix de porcelaines de l’époque. Grâce à trois complexes reconstitutions, les visiteurs pourront se familiariser aux conceptions spatiales du suprématisme et du constructivisme. Avec ces trois pièces, c’est un thème central de l’avant-garde dont chacun pourra faire l’expérience visuelle et physique: le passage de la surface à l’espace.

Vendredi 24/10/2008

20:30

n Concert n

l Concert Classique l Tryptique Russe l Orchestre Philarmonique de Mulhouse l Direction : George Mark l

l Mulhouse l A la Filature l Rens. : 03.89.36.28.26 l Plus d’infos : ici l

Ce concert restitue quelques classiques russes :

l Dans les steppes de l’Asie Centrale l Alexandre Borodine l

l Rhapsodie sur un thème de Paganini, pour piano, op. 43 l Rachmaninov l Avec Fabio Badini au Piano l

l 5ème Symphonie; en mi mineur, op. 64 l Tchaïkovski l

 

Pour la 4ème édition des Nuits d’Amnesty, La Filature a le plaisir d’accueillir, dans le hall, l’association Amnesty International à l’occasion du Concert symphonique 2 interprété par l’Orchestre Symphonique de Mulhouse. L’objectif de cette opération est de sensibiliser et mobiliser le public autour de la défense des droits humains par le biais d’actions de communication et de collecte de fonds.

Vendredi 24/10/2008

19:30

n Conférence n

l Conférence d’avant Concert l « Borodine, Rachmaninov, Tchaïkovsky : splendeurs de la musique russe »

l Mulhouse l A la Filature l Intervenant : Hélène Mouty l

Une conférence d’avant concert animée par Hélène Mouty, musicologue...

Vendredi 24/10/2008

06:50

n Documentaire n

l A la TV l Arte l Documentaire l Le dessous des cartes : Mer Noire (2) : géopolitique des tubes l

l France l 2008 l 0h11 l Réalisateur : Jean-Christophe Victor l Plus d’infos : ici l

Espace stratégique pour la Russie, l'Europe et les États-Unis, la mer Noire est aussi un carrefour énergétique. Le transport du pétrole et du gaz est au coeur des rivalités dans la région, comme l'a encore démontré la guerre russo-géorgienne de l'été 2008.

Jeudi 23/10/2008

20:45

n Football n

l Sport l Football l Coupe de l’UEFA l Groupe H l 1ère journée l

l CSKA Moscou (Russie) - Deportivo La Corogne (Espagne) : ? - ? l A la TV l ??? l Plus d’infos : ici l

Composition du Groupe H :

l Deportivo La Corogne (Espagne) l CSKA Moscou (Russie) l Nancy (France) l Lech Poznan (Pologne) l Feyernoord Rotterdam (Pays-Bas) l

Mardi 21/10/2008

20:45

n Football n

l Sport l Football l Champions’ League l Groupe H l 3ème journée l

l Zénith Saint-Petersbourg (Russie) - Bate Borisov (Bélarus) : ? - ? l A la TV l ??? l Plus d’infos : ici l

Composition du Groupe H :

l Bate Borisov (Bélarus) l Juventus de Turin (Italie) l Real Madrid (Espagne) l Zénith Saint-Petersbourg (Russie) l

Dimanche 19/10/2008

18:30

n Concert n

l Concert Classique l Autour de Rachmaninov l Marathon Rachmaninov l Avec le Toradze Piano Studio l

l Strasbourg l Cité de la Musique et de la Danse + Cinéma Odyssée l Plus d’infos : ici l

Récitals consacrés au compositeur russe ont été imaginés par le pianiste Alexandre Toradze. Cet artiste réputé pour son charisme et sa virtuosité flamboyante a invité de jeunes solistes dont certains furent ses élèves. Alexandre Toradze et  “son école” nous feront entendre non seulement les Sonates pour piano de Rachmaninov, mais aussi des pièces mois connues pour quatre et six mains. Les célèbres Etudes-Tableaux sont également programmées avec la Sonate pour violoncelle et piano ainsi que le Trio Elégiaque. En tout, une dizaine d’artistes russes participeront à ce week-end bien rempli (18 et 19 octobre).

La Formation dédie quatre récitals au compositeur russe, sujet du film The Harvest of Sorrow de Tony Palmer, projeté le 19/10 en présence du réalisateur.

l Alexander Toradze et le Toradze Piano Studio l

l Anastasia Volchok piano, invitée d’honneur l

l Daria Scarano piano, invitée d’honneur l

l Hedy Kerpitchian violon l

l Alexander Somovvioloncelle l

Þ Rachmaninov / Trio élégiaque n°2 pour piano, violon et violoncelle, en ré mineur, opus 9

Þ Danses symphoniques, pour deux pianos, opus 45

Dimanche 19/10/2008

15:00

n Concert n

l Concert Classique l Autour de Rachmaninov l Marathon Rachmaninov l Avec le Toradze Piano Studio l

l Strasbourg l Cité de la Musique et de la Danse + Cinéma Odyssée l Plus d’infos : ici l

Récitals consacrés au compositeur russe ont été imaginés par le pianiste Alexandre Toradze. Cet artiste réputé pour son charisme et sa virtuosité flamboyante a invité de jeunes solistes dont certains furent ses élèves. Alexandre Toradze et  “son école” nous feront entendre non seulement les Sonates pour piano de Rachmaninov, mais aussi des pièces mois connues pour quatre et six mains. Les célèbres Etudes-Tableaux sont également programmées avec la Sonate pour violoncelle et piano ainsi que le Trio Elégiaque. En tout, une dizaine d’artistes russes participeront à ce week-end bien rempli (18 et 19 octobre).

La Formation dédie quatre récitals au compositeur russe, sujet du film The Harvest of Sorrow de Tony Palmer, projeté le 19/10 en présence du réalisateur.

l Alexander Toradze et le Toradze Piano Studio l

l Anastasia Volchok piano, invitée d’honneur l

l Daria Scarano piano, invitée d’honneur l

Þ Rachmaninov / Trois duos à quatre mains, opus 11

Þ Variations Chopin, opus 22

Þ Polka italienne, pour deux pianos

Þ Etudes-Tableaux, opus 39

Þ Sonate n°2, opus 36

Dimanche 19/10/2008

09:30 et 10:00

n Culte n

l Culte orthodoxe l Paroisse orthodoxe russe de Tous les Saints (Patriarcat de Moscou) l

l 4, rue de Niederbronn l Strasbourg l 03.88.25.54.97 l

l 9:30 : Confession l 10:00 : Liturgie orthodoxe l

Dimanche 19/10/2008

11:00

n Film n

l Film l The Harvest of Sorrow l Réalisateur : Tony Palmer l En présence du réalisateur l Plus d’infos : ici l

l Cinéma Odyssée Strasbourg l3, rue des Francs-Bourgeois l 67000 Strasbourg l 03-88-75-11-52 l

l cinemaodyssee@hotmail.com l www.cinemaodyssee.com l

Dimanche 19/10/2008

05:00

n Documentaire n

l A la TV l Arte l Documentaire l Le dessous des cartes : Mer Noire (2) : géopolitique des tubes l

l France l 2008 l 0h11 l Réalisateur : Jean-Christophe Victor l Plus d’infos : ici l

Espace stratégique pour la Russie, l'Europe et les États-Unis, la mer Noire est aussi un carrefour énergétique. Le transport du pétrole et du gaz est au coeur des rivalités dans la région, comme l'a encore démontré la guerre russo-géorgienne de l'été 2008.

Samedi 18/10/2008

22:40

n Film n

l A la TV l Arte l Film l VOST l L’été d’Isabelle l

l France-Russie l 2004 l 1h38 l Réalisateur : Nurbek Egen l Plus d’infos : ici l

Isabelle saute de joie : Aïdar, son amoureux, décide enfin de l'emmener en vacances dans son pays, le Kirghizistan...

Entre chronique amoureuse et comédie de moeurs villageoises, un téléfilm enjoué qui a pour cadre naturel les magnifiques paysages du Kirghizistan. Avec Natacha Régnier, excellente en jeune femme en fleur - et parfois en pleurs !

Isabelle saute de joie : Aïdar, son amoureux, décide enfin de l'emmener en vacances dans son pays, le Kirghizistan. Dans un télégramme, le jeune homme annonce à ses parents qu'il vient leur présenter sa future fiancée française. Mais, au pays, le télégramme est confisqué par le facteur Yusup, un oncle d'Aïdar. Très attaché aux traditions, Yusup voit d'un mauvais oeil l'arrivée de la jeune Occidentale. Entre-temps, Aïdar et Isabelle ont quitté la grisaille de Paris et débarquent au coeur des paysages majestueux de l'Asie centrale. Lorsqu'ils arrivent au village, personne ne les attend. Surpris, les parents d'Aïdar sont heureux de cette visite imprévue. Mais Aïdar n'ose pas leur dire la vérité et présente Isabelle comme une journaliste venue écrire un livre sur le Kirghizistan…

Samedi 18/10/2008

20:45

n Concert n

l Concert Classique l Autour de Rachmaninov l Marathon Rachmaninov l Avec le Toradze Piano Studio l

l Strasbourg l Cité de la Musique et de la Danse + Cinéma Odyssée l Plus d’infos : ici l

Récitals consacrés au compositeur russe ont été imaginés par le pianiste Alexandre Toradze. Cet artiste réputé pour son charisme et sa virtuosité flamboyante a invité de jeunes solistes dont certains furent ses élèves. Alexandre Toradze et  “son école” nous feront entendre non seulement les Sonates pour piano de Rachmaninov, mais aussi des pièces mois connues pour quatre et six mains. Les célèbres Etudes-Tableaux sont également programmées avec la Sonate pour violoncelle et piano ainsi que le Trio Elégiaque. En tout, une dizaine d’artistes russes participeront à ce week-end bien rempli (18 et 19 octobre).

La Formation dédie quatre récitals au compositeur russe, sujet du film The Harvest of Sorrow de Tony Palmer, projeté le 19/10 en présence du réalisateur.

l Alexander Toradze et le Toradze Piano Studio l

l Anastasia Volchok piano, invitée d’honneur l

l Daria Scarano piano, invitée d’honneur l

Þ Rachmaninov / Sonate n°1, opus 28

Þ Etudes-Tableaux, opus 33

Þ Variations sur un thème de Corelli, opus 42

Samedi 18/10/2008

20:00

n Documentaire n

l A la TV l Arte l Documentaire l Le dessous des cartes : Mer Noire (2) : géopolitique des tubes l

l France l 2008 l 0h11 l Réalisateur : Jean-Christophe Victor l Plus d’infos : ici l

Espace stratégique pour la Russie, l'Europe et les États-Unis, la mer Noire est aussi un carrefour énergétique. Le transport du pétrole et du gaz est au coeur des rivalités dans la région, comme l'a encore démontré la guerre russo-géorgienne de l'été 2008.

Samedi 18/10/2008

17:00

n Concert n

l Concert Classique l Autour de Rachmaninov l Marathon Rachmaninov l Avec le Toradze Piano Studio l

l Strasbourg l Cité de la Musique et de la Danse + Cinéma Odyssée l Plus d’infos : ici l

Récitals consacrés au compositeur russe ont été imaginés par le pianiste Alexandre Toradze. Cet artiste réputé pour son charisme et sa virtuosité flamboyante a invité de jeunes solistes dont certains furent ses élèves. Alexandre Toradze et  “son école” nous feront entendre non seulement les Sonates pour piano de Rachmaninov, mais aussi des pièces mois connues pour quatre et six mains. Les célèbres Etudes-Tableaux sont également programmées avec la Sonate pour violoncelle et piano ainsi que le Trio Elégiaque. En tout, une dizaine d’artistes russes participeront à ce week-end bien rempli (18 et 19 octobre).

La Formation dédie quatre récitals au compositeur russe, sujet du film The Harvest of Sorrow de Tony Palmer, projeté le 19/10 en présence du réalisateur.

l Alexander Toradze et le Toradze Piano Studio l Anastasia Volchok piano, invitée d’honneur l

l Daria Scarano piano, invitée d’honneur l Agnieszka Slavinska soprano l  Véronique Fuchs violoncelle l

Þ Rachmaninov / Romance à 6 mains, en la majeur

Þ Suite n°2, pour deux pianos, opus 17

Þ Sonate pour violoncelle, en sol mineur, opus 19

Þ Préludes, opus 23 et 32 (sélection)

Þ Romances, avec soprano

Du

Samedi 18/10/2008

Au

Dimanche 19/10/2008

l Marathon soutenu par la Fondation Rachmaninov l

Le Conservatoire et le Philarmonique font cause commune, à Strasbourg, autour d’un cycle Rachmaninov de haute volée.

Les 2 institutions ont de bonne raisons d’accueillir l’évènement.

La Fondation Rachmaninov est inspirée par Alexandre Rachmaninov, le petit-fils du compositeur.

La présence du maître Rachmaninov est annoncée, avec celle aussi d’un staff de 7 pianistes professionnels multi-couronnés, tels que Vakhtang Kodasnashvili, Maxim Mogilevsky ou Svetlana Smolina.

Sont également présents 2 invitées d’honneur, Daria Scarano et Anastasia Voltchok.

Vendredi 17/10/2008
19:00

n Colloque n

l Soirée spéciale consacrée à Nabokov l Librairie Kléber l Salle blanche l Strasbourg l

Une soirée exceptionnelle consacrée à l’auteur de Lolita. Cette soirée rassemble des enseignants, des traducteurs, des écrivains et des doctorants provenant de départements différents (russe, anglais, littérature comparée, zoologie) qui s’intéressent à Nabokov en France, pour donner ainsi l’image du kaléidoscope français des études nabokoviennes. Il existe pour chacun d’entre nous un Nabokov invisible, fuyant ou difficilement accessible, une zone blanche et mystérieuse que nous aimerions pouvoir explorer et à laquelle l’Autre angliciste, slavisant ou comparatiste a peut-être plus facilement accès. Nous vous invitons à une traversée et à une cartographie du continent Nabokov, territoire de contrastes linguistiques et de dualités littéraires et scientifiques, a crazy quilt (tels les Etats-Unis vus par Humbert dans Lolita) qui nous met souvent à l’épreuve en raison des compétences distinctes qu’il mobilise et que souvent nous ne possédons qu’en partie. « Quel est ce Nabokov autour duquel nos esprits papillonnent ? Quel est notre Nabokov ? »

 

Débats et lectures autour de Nabokov, animés par Lara Delage-Toriel et Monica Manolescu-Oancea.

La lecture réunit les morceaux préférés des participants au colloque; ils seront lus en français, en anglais et en russe par des comédiens de l'Ecole du TNS (Guillaume Fafiotte et Nathalie Bourg ) ainsi qu’une jeune femme russe.

Rencontre organisée à l’occasion du colloque Nabokov, université Marc Bloch.

Du
Vendredi 17/10/2008
au
Samedi 18/10/2008

n Colloque n

l Colloque l Consacré à Nabokov l Invité d’honneur : Maurice Couturier (Univ. de Nice) l

l Strasbourg l Université Marc Bloch l Palais Universitaire l Salle Pasteur l + d’infos : ici et ici l

l Organisatrices : Lara Delage-Toriel et Monica Manolescu-Oancea l

Cette manifestation est le 1er jalon dans un itinéraire d’ouverture vers un dialogue au sein des recherches nabokoviennes – d’abord en France, puis au niveau européen et international. C’est la première fois qu’un tel colloque interdisciplinaire a lieu en France sur l’œuvre de cet auteur. Cette initiative se veut ainsi porteuse d’un élan durable, trouvant naturellement sa place dans une université et dans une ville qui se situent elles-mêmes à la jonction des nations et des langues.

Comment approcher le continent Naboukov, cet autre angliciste, slavisant et compatriote ? Eléments de réponse avec des traducteurs, enseignants, doctorants mobilisés par le colloque Nabokov qu’organise l’Université Marc Bloch.

 

Depuis une dizaine de jours, une vitrine Nabokov a également  été  installée à la Librairie Kléber. Vous y découvrirez des oeuvres d'artistes inspirées de Nabokov, et conçues spécialement pour cet événement. L'autre moitié de ces oeuvres sera exposée dans la salle Pasteur du Palais Universitaire pendant le colloque, en journée.

Les participants déjeuneront au restaurant universitaire Gallia; les membres du public pourront poursuivre la discussion autour du repas sans se ruiner, s'ils le souhaitent.

 

Vendredi 17/10/2008 :

· Exposition en continu dans la Salle Pasteur (pendant les horaires de conférence)
et la vitrine de la Librairie Kléber
(illimité!)

· Nabokov et les études nabokoviennes en France: quelles trajectoires ?

Þ 9h-10h15 Maurice Couturier (Nice, anglais) – La réception de Nabokov en France: Interprétation ou récupération?

Þ 10h15-10h40 pause café

Þ 10h40-11h20 Agnès Edel-Roy (Paris 3, russe et littérature comparée) – Nabokov aujourd’hui, ou « la démocratie magique » 

Þ 11h20-12h Déborah Lévy-Bertherat (ENS Ulm, littérature comparée) – Écueils de la traversée Est-Ouest: le cas Pnine

Þ 12h-12h20 “Nabokov in the classroom”: un témoignage sonore de Lara Delage-Toriel avec la complicité de Xavier Fassion

· L’écriture nabokovienne: images, mélanges et croisements

Þ 14h-14h40 Géraldine Chouard (Paris 9, anglais) – Speak, Memory  ou le temps des images

Þ 14h40-15h20 Marie Bouchet (Toulouse, anglais) – Hybridity and Mimicry: Two Notions for A Possible Approach to Kaleidoscopic Nabokov

Þ 15h20-16h Alexia Gassin (Paris 4, russe) – Le cinéma expressionniste allemand comme sous-texte dans les romans russes de Vladimir Nabokov

Þ 16h30-17h10 Tatiana Victoroff (Strasbourg, littérature comparée) – L'écheveau de Sirine: les paradoxes du théâtre nabokovien

Þ  17h10-17h50 René Alladaye (Toulouse, anglais) – “The soft detonation of recognition”: Quelques aspects de la réécriture de Lolita dans Eclipse de John Banville

Þ 19h Soirée Naboukov : de lecture à la librairie Kléber:

Samedi 18/10/2008 :

· Nabokov ou les ambiguïtés: les clair-obscurs d'Eros, Thanatos et Psyché

Þ 9h-9h40 Didier Machu (Pau, anglais) – Aspects de la décapitation chez Vladimir Nabokov

Þ 9h40-10h20 Jacqueline Hamrit (Lille, anglais) – The Ordeal of Undecidability in Lolita

Þ 10h20-10h50 pause café

Þ 10h50-11h30 Laurence Guy (Aix-en-Provence, russe) – Polenka et le demi sourire de la Russie à un jeune barine : une interprétation junguienne de la nymphette

Þ 11h30-12h10 Anne-Marie Lafont (Paris 4, russe) – Figure féminine et histoire érotique dans les romans russes de Vladimir Nabokov

· D’une langue, l’autre: plurilinguisme et traduction

Þ 14h-14h40 Isabelle Poulin (Bordeaux, littérature comparée) – Vladimir Nabokov « l’ami de Rabelais ». Enjeux d’une approche plurilingue de la littérature 

Þ 14h40-15h20 Yannicke Chupin (Besançon, anglais) – Ada ou l'ardeur, une chronique littéraire ou les formes traditionnelles du roman revisitées

Þ 15h50-16h30 Chloé Deroy (Tours, littérature comparée) – L’inceste érudit dans Ada

Þ 16h30-17h10 Sonia Philonenko (Strasbourg, russe) – Vladimir Nabokov, traducteur de Lewis Carroll 

Vendredi 17/10/2008

de 9h00 à 12h00

et de 14h00 à 18h30

n Colloque n

l Journée d’Etudes consacrée à la Russie (Colloque) l Strasbourg l Université Marc Bloch l Palais Universitaire l

l Salle Fustel de Coulanges l

l L’Alsace et la Russie : XVIIIe-XXe siècle l + d’infos : ici l Contact : rodolphebaudin@aol.com l

l Les organisateurs sont les enseignants du Département d’Etudes Slaves :

                 * Mme Evelyne Enderlein, Directrice du Département

                 * M. Michaël Meylac, Professeur

                 * M. Rodolphe Baudin, Maître de Conférences

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

l Inscription obligatoire / Renseignements : Vanessa Brosius : 06 61 82 40 48 ou vanessa.brosius@gmail.com l

l Possibilité de s’inscrire : soit à la 1/2 journée du matin, soit à la 1/2 journée de l’après-midi, soit aux 2 1/2 journées l

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La présente journée d'étude se donne pour but d'explorer quelques uns des aspects des relations historiques et culturelles entre l'Alsace - notamment Strasbourg - et la Russie, du 18e au 20e siècles, en examinant aussi bien les impressions laissées par des Russes sur la région, que la destinée d'émigrés alsaciens en Russie, sans oublier d'évoquer le sort des prisonniers de guerre, russes au Struthof ou Malgré Nous à Tambov, du 20e siècle, et l'histoire de la slavistique strasbourgeoise.

 

Une très dense et foisonnante journée d’études organisée par le Service Interuniversitaire de ressources pour l’autoformation en langues, en liaison avec les départements de l’UFR de Langues vivantes de l’Université Marc Bloch et, en la circonstance, le Consulat de Russie à Strasbourg, très engagé dans l’animation de cette journée.

Les spécialistes présents étudient tous les aspects historiques et contemporains, culturels et politiques, de la relation entre l’Alsace et la Russie, du 18ème au 20ème siècle.

Les actes de la journée seront publiés sous la forme d’un numéro spécial de La Revue Russe, organe de l’Association française des Russissants, publié par l’Institut d’études slaves de Paris.

 

La présente journée d’étude se fixe pour but d’explorer les relations entre les Russes et l’Alsace, notamment la ville de Strasbourg, du 18e au 20e siècle. Lieu de passage important pour la découverte de la France en provenance de l’Empire russe, dotée d’une université prestigieuse du niveau des universités allemandes, Strasbourg est, dès le 18e siècle, pour les Russes, une ville où allier acquisition du savoir germanique et familiarisation avec les manières françaises. Mais Strasbourg et l’Alsace plus largement sont aussi une pépinière de talents, dont certains s’exportent vers la Russie, que ce soit dans le domaine des arts décoratifs, du commerce ou de l’enseignement. Enfin, Strasbourg est proche du Bade-Wurtemberg, et notamment de Baden-Baden, qui attira tant de Russes, notamment écrivains, tout au long du 19e siècle. Mais l’Alsace est également une région déchirée par l’histoire, dont les blessures l’ont amenée à côtoyer les Russes et la Russie, notamment lors de la deuxième guerre mondiale, à travers les épisodes sombres de l’incarcération de Russes au Struthof ou de celles des « Malgré nous » à Tambov, en URSS. Enfin, l’université de Strasbourg possède depuis longtemps une tradition d’enseignement de la slavistique, dont la présente manifestation souhaiterait, pour conclure, retracer l'histoire.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

l Inscription obligatoire / Renseignements : Vanessa Brosius : 06 61 82 40 48 ou vanessa.brosius@gmail.com l

l Possibilité de s’inscrire : soit à la 1/2 journée du matin, soit à la 1/2 journée de l’après-midi, soit aux 2 1/2 journées l

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Programme :

l Matinée l 9h00 l L’Alsace et la Russie aux 18e et 19e siècles l Président de séance : Michaël Meylac l

Evelyne Enderlein (Strasbourg II)

« La signification culturelle de Strasbourg pour les Russes au 18e siècle ».

Rodolphe Baudin (Strasbourg II)

« Les graffitis russes de la cathédrale de Strasbourg dans les Lettres d’un Voyageur russe de Nikolaï Karamzine (1792-1802)

Vladislav Rjeoutski (Paris)

« Les Alsaciens parmi les émigrés français en Russie au 18ème et au début du 19ème siècle »

Michael Meylac (Strasbourg II)

« Les Russes dans la région du Rhin aux 19e et 20e siècles »

l Après-midi l 14h00 l L’Alsace et la Russie au 20e siècle l Président de séance : Sonia Philonenko l

Jean-Noël Grandhomme (Strasbourg II) :

« Les Alsaciens-Lorrains prisonniers en Russie pendant la Première guerre mondiale »

Régis Baty (Paris / Strasbourg II)

« Les Malgré-Nous prisonniers en URSS pendant la Seconde guerre mondiale »

Tatiana Victoroff (Strasbourg II)

« Elisabeth Skobtsov et La géographie russe de la France : Strasbourg »

Oleg Bobrik (Conservatoire de Moscou)

« La famille de Jacques Maritain et les musiciens russes »

Dimitri Koudriachov (BNUS)

« Le fonds slave des bibliothèques de Strasbourg »

Sonia Philonenko (Strasbourg II)

« Histoire de la Slavistique strasbourgeoise »

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

l Inscription obligatoire / Renseignements : Vanessa Brosius : 06 61 82 40 48 ou vanessa.brosius@gmail.com l

l Possibilité de s’inscrire : soit à la 1/2 journée du matin, soit à la 1/2 journée de l’après-midi, soit aux 2 1/2 journées l

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 16/10/2008

08:00

n Concert n

l A la TV l Arte l Concert Classique l Hilary Hahn interprète Glazounov l

l Allemagne l Cologne l 2008 l 0h42 l Plus d’infos : ici l

l Chef d'orchestre : Semyon Bychkov l Compositeur : I. Strawinsky, A. Glasunow l

l Orchestre : WDR Symphonieorchester Köln l Réalisateur TV : Hans Hadulla l Soliste : Hilary Hahn l

À Cologne, la violoniste américaine joue sous la direction de Semyon Bychkov.

Au programme de ce concert enregistré à la Philharmonie de Cologne en janvier dernier : le Concerto pour violon et le Concerto pour violon et orchestre op. 82 en la mineur d'Alexandre Glazounov, ainsi que le Scherzo fantastique pour grand orchestre op. 3 d'Igor Stravinski.

Mercredi 15/10/2008

22:00

n Concert n

l Concert l Les Nuits Européennes (13ème édition) l Iva Nova (Russie / Saint-Petersbourg) l

l Strasbourg l Au Camionneur l Plein tarif : 12 € l Tarif réduit : 9 € l Plus d’infos : ici l

A découvrir !!

Formé il y a cinq ans à Saint Pétersbourg à l’initiative de 5 jeunes femmes, IVA NOVA effectue un mélange moderne de rock et de musiques populaires traditionnelles. Leurs chansons, dont les paroles et les musiques sont issues de la richesse du folklore russe sont un reflet émotionnel de l’âme de ce pays. Riffs de guitare accrocheurs, percussions frénétiques, basse au tempo lancinant et accordéon énergique, imprègnent leurs performances d'agitation rurale et de folie urbaine. IVA NOVA s’exprime aussi en ukrainien, bulgare ou géorgien et parallèlement à l'exploitation des ressources du folklore, elles empruntent des chemins de traverse dans d'autres univers comme la polka, le jazz ou le punk. L'un des plus grands groupes en provenance de Russie à l’heure actuelle !!

Site : http://www.iva-nova.ru

Mercredi 15/10/2008

20:30

n Concert n

l Concert l Les Nuits Européennes (13ème édition) l Billy’s Band (Russie / Saint-Petersbourg) l

l Strasbourg l Au Camionneur l Plein tarif : 12 € l Tarif réduit : 9 € l Plus d’infos : ici l

Coup de cœur de l’édition 2007 !!

Ils sont de retour à l’occasion de cette “nuit” dédiée à Saint Pétersbourg, ville partenaire du Festival. Après avoir découvert l’album « Asylum Years » de Tom Waits, Billy Novik décide de partager son enthousiasme sur scène en fondant le Billy's Band. Les chansons de Tom Waits sont adaptées en russe, ce qui leur donne une couleur particulière, et le répertoire s’enrichit de compositions personnelles, aux accents folk, blues et jazz. Les musiciens puisent dans toute la tradition du théâtre russe et du cabaret petersbourgeois, entre satire, grandiloquence et ce sens du tragi-comique que l’on attribue si souvent aux peuples slaves. Des concerts authentiques, une voix exceptionnelle dans une langue russe gouailleuse, Billy’s Band est un ravissement autant pour les amoureux du Grand Est européen que pour les amoureux de l’enfant terrible du cabaret rock américain.

Site : http://www.billysband.ru

Mercredi 15/10/2008

20:45

n Football n

l Sport l Football l Eliminatoires Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud l Groupe 4 l

l Russie-Finlande : ? - ? l 3ème rencontre de la Russie l A la TV l ??? l Plus d’infos : ici l

Composition du Groupe 4 : Allemagne l Azerbaïdjan l Finlande l Liechtenstein l Pays de Galles l Russie

Classement (avant la journée) :

l 1 Allemagne (7) l 2 Pays de Galles (6) l 3 Finlande (4) l 4 Russie (3) l 5 Azerbaïdjan (1) l 6 Liechtenstein (1) l

Mercredi 15/10/2008

14:00

n Documentaire n

l A la TV l Arte l Documentaire l Terres d'ailleurs : Vivre à Paanajärvi l

l Finlande l 2001 l 0h53 l Réalisateur : Petteri Saario l Plus d’infos : ici l

Viktor et Maria Popov vivent dans la paix de leur joli village inchangé depuis des siècles, en Carélie, l'une des régions les plus pauvres et oubliées de la Russie. Mais un projet de centrale hydro-électrique menace cette harmonie.

Viktor et Maria Popov vivent dans la paix de leur joli village inchangé depuis des siècles, en Carélie, l'une des régions les plus pauvres et oubliées de la Russie. Mais un projet de centrale hydro-électrique menace cette harmonie.

Du

Mardi 14/10/2008

 Au

 Mercredi 15/10/2008

20:30

n Théâtre n

l Théâtre Municipal de Colmar l « Tchekhov en miniatures » l Mise en scène : Patrick Pineau l

l Trois pièces en un acte : « L’Ours », « La Demande en mariage », « Le tragédien malgré lui » l

l Renseignements : 03.89.20.29.02 l 3, rue Unterlinden - Colmar l De 5.5 € à 18 € l Plus d’infos : ici l

Trois pièces proches du Vaudeville qui ouvrent sur le ridicule et l’extravagance. Tchekhov semble fouiller l’âme humaine avec violence et humour, les comédiens, troupe de compagnons fidèles, s'en donnent à coeur joie !

Comme des mises en bouches : L’Ours, La Demande en mariage, Le Tragédien malgré lui de Tchekhov sont des pièces en un acte écrites en 1888, 1889 et 1890.

Des farces inspirées du vaudeville :

L’Ours traite de la rencontre d’une veuve inconsolable avec un énergique officier venu réclamer de l’argent que lui devait le défunt.

La Demande en mariage évoque la demande contrariée d’une jeune propriétaire.

Le Tragédien malgré lui est le récit des malheurs d’un employé au bout du rouleau.

Patrick Pineau, artiste associé à la scène nationale d’Evreux, a d’abord joué La Cerisaie. Une expérience qui donne envie de se frotter à la mise en scène du dramaturge russe.

Le spectacle est plutôt léger, il va partout depuis deux ans, dans les théâtres…

Mardi 14/10/2008

De 20:00 à 22h30

n Film n

l Dans le cadre de la Semaine de la Culture Russe l Strasbourg l Université Marc Bloch l Palais Universitaire l

l Département des études slaves et de Spiral de l'université Marc Bloch, avec l'aimable participation du Consulat Général de Russie l Amphithéâtre 2 du Patio de l'Université Marc Bloch l

Projection du film « Le Barbier de Sibérie » en VOST (dialogues russes/anglais, sous-titres français), sorti en 1999

· Réalisateur Nikita Mikhalkov

· Avec Julia Ormond, Richard Harris, Oleg Menshikov, Aleksei Petrenko, Marina Neyolova, Vladimir Ilyin, Daniel Olbrychski, Anna Mikhalkova, Marat Basharov

· Présenté, hors compétition, en ouverture du 52ème Festival de Cannes en 1999.

Un film fabuleux, où les drames se multiplient dans la confusion des enjeux matériels et amoureux qui opposent les protagonistes. Il est un rare qu'un film russe offre autant de spectacle…

Une fresque cinématographique saisissante, par le réalisateur des Yeux Noirs , de la Russie impériale. En 1885, une jeune aventurière américaine y tombe amoureuse d’un cadet de l’Ecole militaire impériale, Andreï Tolstoï.

Lundi 13/10/2008

De 20:00 à 21:00

n Concert n

l Dans le cadre de la Semaine de la Culture Russe l Strasbourg l Université Marc Bloch l Palais Universitaire l

l Salle Louis Pasteur l Département des études slaves et de Spiral de l'université Marc Bloch l

l Avec l'aimable participation du Consulat Général de Russie l Tarif Etudiant : Gratuit; Tarif Autre Public : 10 € l

l Concert de musique russe l « Notes et Lettres de Russie » l

l Compositeurs : Rachmaninov, Tchaïkovski, Scriabine, Pletniov l

l Textes  et poèmes de Afanassi Fet, Arseni Tarkovski, Sergueï Rachmaninov l

l Extraits de récit et correspondance de voyage de Tchaïkovski et Tourgueniev l

Avec :

l Veronika Durkina, violon l 1er violon à l’OPS, lauréate de plusieurs prix internationaux l

l Inga Kazantseva, piano l Concertiste, lauréate de plusieurs prix internationaux l

l Elena Kulysheva, récitante l Ancienne comédienne du théâtre de la langue française à Moscou l

Compositeurs/Oeuvres

l Piotr Tchaïkovski : Mélodie (violon-piano)

l Récitation : Sergueï Rachmaninov poème « Musique »

l Sergueï Rachmaninov : Romance en ré m (violon-piano)

l Récitation : Arseni Tarkovski Poème en prose « Au milieu du monde»

l Alexandre Scriabine : Etude en do # m op.42 n°5 (piano)

l Récitation : Vladimir Nabokov poème « le Chemin » ’

l Sergueï Rachmaninov : 2 préludes opus 32, n° 10 et 12 (piano)

l Récitation : Afanassi Fet poème « Sous le ciel de France »

l Piotr Tchaïkovski : Valse – Scherzo (violon-piano)

l Récitation : Fiodor Dostoïevski « extrait de son discours d’inauguration de la statue de Pouchkine à St Pétersbourg en 1880 »

l Sergueï Rachmaninov : Vocalise (violon-piano)

l Piotr Tchaïkovski-Mikhail Pletnev : Andante maestoso de « Casse-noisette » (piano)

Musiques et lettres de Russie : Veronika Durkina au violon, Inga Kazantseva au piano, avec la comédienne Elena  Kulisheva , animent un programme qui invite à redécouvrir le paysage artistique russe, musical et littéraire., du 19ème jusqu’au debut du 20ème siècle. Ce sont là, on le sait, d’excellents interprètes parfois connues déjà des publics d’ici, et ici mobilisées par les musiques de Tchaïkowski, Rachmaninov et Scriabine, pr des textes de Nabokov ou Dostoïevski.

Du
Lundi 13/10/2008
au
Vendredi 17/10/2008

n Divers n

l Semaine de la Culture Russe l Strasbourg l Université Marc Bloch l Palais Universitaire l

l Département des études slaves et de Spiral de l'université Marc Bloch, avec l'aimable participation du Consulat Général de Russie l

Sont prévus : un concert de musique - un film - un colloque (journée d’études)

Lundi 13/10/2008

14:00

n Documentaire n

l A la TV l Arte l Documentaire l Une chasse à la baleine en Sibérie l

l Allemagne l 2002 l 0h52 l Réalisateur : Anna Sadovnikova l Plus d’infos : ici l

Chaque été, en Sibérie, les hommes tchouktches - un peuple menacé d'extinction - partent à la pêche à la baleine dans leurs petites embarcations traditionnelles..

Dimanche 12/10/2008

01:10

n Concert n

l A la TV l France 3 l Concert Classique l Récital Valéry Sokolov : « Un violon dans l’âme » l

l France l 2008 l 1h35 l Plus d’infos : ici l

Valery Sokolov, violon, est accompagné de Svetlana Kosenko, piano. Au programme : «Ludwig Van Beethoven op. sonate n°2 en ut m» - «Sergei Prokofiev sonate n°2 op. 98 bis en ré m» - «Eugene Isaye sonate en ré mineur dite ballade» - «Camille Saint-Saens introduction et ronde capriccioso» - «Bela Bartok/Szigeti chants hongrois» - «Miroslav Skorikh danse espagnole» - «Anton Dvorak/Persinger song my mother taugh me

Samedi 11/10/2008

20:45

n Football n

l Sport l Football l Eliminatoires Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud l Groupe 4 l

l Allemagne-Russie : 2-1 l Dortmund l 2ème rencontre de la Russie l A la TV l ARD l Plus d’infos : ici l

Composition du Groupe 4 : Allemagne l Azerbaïdjan l Finlande l Liechtenstein l Pays de Galles l Russie

Classement :(après la journée) :

l 1 Allemagne (7) l 2 Pays de Galles (6) l 3 Finlande (4) l 4 Russie (3) l 5 Azerbaïdjan (1) l 6 Liechtenstein (1) l

Vendredi 10/10/2008

08:00

n Concert n

l A la TV l Arte l Concert Classique l Hilary Hahn interprète Glazounov l

l Allemagne l Cologne l 2008 l 0h42 l Plus d’infos : ici l

l Chef d'orchestre : Semyon Bychkov l Compositeur : I. Strawinsky, A. Glasunow l

l Orchestre : WDR Symphonieorchester Köln l Réalisateur TV : Hans Hadulla l Soliste : Hilary Hahn l

À Cologne, la violoniste américaine joue sous la direction de Semyon Bychkov.

Au programme de ce concert enregistré à la Philharmonie de Cologne en janvier dernier : le Concerto pour violon et le Concerto pour violon et orchestre op. 82 en la mineur d'Alexandre Glazounov, ainsi que le Scherzo fantastique pour grand orchestre op. 3 d'Igor Stravinski.

Jeudi 09/10/2008

22:25

n Documentaire n

l A la TV l Arte l Documentaire l Le monastère, M. Vig et la nonne l

l Danemark l 2006 l 1h24 l Réalisateur : Pernille Rose Grønkjær l Plus d’infos : ici l

L'émouvante rencontre entre un vieux théologien danois et une nonne russe orthodoxe.

Dans un château en ruine transformé en monastère, l'émouvante rencontre entre un vieux théologien danois et une nonne russe orthodoxe. Un documentaire aux allures de conte, qui nous entraîne avec magie dans un univers mystique.

Un morceau de scotch pour rattacher les verres à leur monture : les lunettes de monsieur Vig sont à l'image de sa propriété. Croulant sous les neiges du Danemark, le château d'Hesbjerg est aujourd'hui une ruine. Avec ses seuls moyens, le vieil homme tente désespérément de le restaurer. Malgré son âge avancé, il grimpe toute la journée sur sa toiture, déplace des meubles et pose des bâches en plastique sur ses parquets pourris. Car depuis des années, il rêve de transformer son château en monastère. Ce jour arrive enfin lorsqu'il reçoit une lettre du patriarcat de Russie lui annonçant la venue prochaine de religieuses. Enchanté par cette nouvelle, M. Vig astique à fond ses escaliers, remplace les cendriers par des crucifix en bois et achète de beaux draps pour ses hôtes... Mais la cohabitation avec les religieuses ne se passe pas comme il l'avait imaginée. Autoritaire, soeur Ambrosia ne supporte pas le froid et les fuites d'eau. Peu habitué aux exigences féminines, M. Vig entre en confrontation avec elle... Dans un château en ruine transformé en monastère, l'émouvante rencontre entre un vieux théologien danois et une nonne russe orthodoxe. Un documentaire aux allures de conte, qui nous entraîne avec magie dans un univers mystique.

Un morceau de scotch pour rattacher les verres à leur monture : les lunettes de monsieur Vig sont à l'image de sa propriété. Croulant sous les neiges du Danemark, le château d'Hesbjerg est aujourd'hui une ruine. Avec ses seuls moyens, le vieil homme tente désespérément de le restaurer. Malgré son âge avancé, il grimpe toute la journée sur sa toiture, déplace des meubles et pose des bâches en plastique sur ses parquets pourris. Car depuis des années, il rêve de transformer son château en monastère. Ce jour arrive enfin lorsqu'il reçoit une lettre du patriarcat de Russie lui annonçant la venue prochaine de religieuses. Enchanté par cette nouvelle, M. Vig astique à fond ses escaliers, remplace les cendriers par des crucifix en bois et achète de beaux draps pour ses hôtes... Mais la cohabitation avec les religieuses ne se passe pas comme il l'avait imaginée. Autoritaire, soeur Ambrosia ne supporte pas le froid et les fuites d'eau. Peu habitué aux exigences féminines, M. Vig entre en confrontation avec elle...

Mercredi 08/10/2008

18:05

n Documentaire n

l A la TV l Arte l Documentaire l Terres d'ailleurs : Vivre à Paanajärvi l

l Finlande l 2001 l 0h53 l Réalisateur : Petteri Saario l Plus d’infos : ici l

Viktor et Maria Popov vivent dans la paix de leur joli village inchangé depuis des siècles, en Carélie, l'une des régions les plus pauvres et oubliées de la Russie. Mais un projet de centrale hydro-électrique menace cette harmonie.

Viktor et Maria Popov vivent dans la paix de leur joli village inchangé depuis des siècles, en Carélie, l'une des régions les plus pauvres et oubliées de la Russie. Mais un projet de centrale hydro-électrique menace cette harmonie.

Lundi 06/10/2008

18:05

n Documentaire n

l A la TV l Arte l Documentaire l Une chasse à la baleine en Sibérie l

l Allemagne l 2002 l 0h52 l Réalisateur : Anna Sadovnikova l Plus d’infos : ici l

Chaque été, en Sibérie, les hommes tchouktches - un peuple menacé d'extinction - partent à la pêche à la baleine dans leurs petites embarcations traditionnelles..

Lundi 06/10/2008

06:50

n Documentaire n

l A la TV l Arte l Documentaire l Le dessous des cartes : Chine/Russie : partenaires ou rivaux ? l

l France l 2008 l 0h11 l Réalisateur : Jean-Christophe Victor l Plus d’infos : ici l

Depuis la fin de la guerre froide, Russes et Chinois se sont considérablement rapprochés. Mais sont-ils pour autant partenaires ?

Du Lundi
06/10/2008

Au Dimanche
12/10/2008

n Tennis n

l Sport l Tennis l Tournoi WTA Dames 2008 l Moscou l « Kremlin Cup 2008 » l Stade Olympique l

l A la TV l Paris Première l Plus d’infos : ici l

l Finale : Elena Jankovic (Serbie, n°1) - Vera Zvonarova (Russie) : 6/2 6/4 l

l Tête de Série n° 1 : Jelena Jankovic (Serbie) l Tête de Série n° 2 : Dinara Safina (Russie) l 

La Serbe Jelena Jankovic a remporté dimanche le tournoi de Moscou en battant en finale la Russe Vera Zvonareva en deux sets (6-2, 6-4). Déjà sacrée à Pékin et Stuttgart ces deux dernières semaines, ainsi qu'à Rome en avril, la numéro un mondiale s'adjuge son quatrième titre de l'année et le neuvième de sa carrière.

Du Lundi
06/10/2008

Au Dimanche
12/10/2008

n Tennis n

l Sport l Tennis l Tournoi ATP Messieurs 2008 l Moscou l « Kremlin Cup 2008 » l Stade Olympique l

l A la TV l Paris Première l Plus d’infos : ici l

l Finale : Igor Kunitsyn (Russie) - Marat Safin (Russie) : 7/6 6/7 6/3

l Tête de Série n° 1 : Nikolaï Davydenko (Russie) l Tête de Série n° 2 : Igor Andreev (Russie) l

Dans le duel 100 % russe qui opposait Marat Safin à Igor Kunitsyn, c'est ce dernier qui a remporté le titre au tournoi de Moscou ce dimanche. Kunitsyn s'est imposé en trois sets (7-6, 6-7, 6-3) et près de 3 heures de match. Safin n'a plus remporté le moindre titre depuis l'Open d'Australie en 2005. Il avait déjà été finaliste à Moscou en 2006.

Dimanche 05/10/2008

19:00

n Concert n

l A la TV l Arte l Concert Classique l Hilary Hahn interprète Glazounov l

l Allemagne l Cologne l 2008 l 0h42 l Plus d’infos : ici l

l Chef d'orchestre : Semyon Bychkov l Compositeur : I. Strawinsky, A. Glasunow l

l Orchestre : WDR Symphonieorchester Köln l Réalisateur TV : Hans Hadulla l Soliste : Hilary Hahn l

À Cologne, la violoniste américaine joue sous la direction de Semyon Bychkov.

Au programme de ce concert enregistré à la Philharmonie de Cologne en janvier dernier : le Concerto pour violon et le Concerto pour violon et orchestre op. 82 en la mineur d'Alexandre Glazounov, ainsi que le Scherzo fantastique pour grand orchestre op. 3 d'Igor Stravinski.

Dimanche 05/10/2008

15:00

n Tennis n

l Sport l Tennis l Tournoi Messieurs 2008 de Metz l A la TV l Paris Première l

l Finale l Dmitry Tursonov (Russie) - Paul-Henri Mathieu (France) : 7/6 1/6 6/4 l Plus d’infos : ici l

Finale Franco-Russe à Metz entre Dmitry Tursonov (tête de série n° 5) et Paul-Henri Mathieu (tête de série n° 4)

Vainqueur 2008 à Metz : Dmitry Tursonov (Russie)

Dimanche 05/10/2008

11:10

n Documentaire n

l A la TV l Arte l Documentaire-l Les grands dramaturges : Samuel Beckett, défendu par Oleg Popov l

l Allemagne l 2008 l 0h43 l Réalisateur : Bernd Sucher l Auteur : Christian Bettges l Plus d’infos : ici l

Dix portraits pour redécouvrir dix figures essentielles de notre patrimoine théâtral, chacune étant parrainée par une personnalité. Last but not least : Samuel Beckett, défendu par Oleg Popov.

Samuel Beckett ou la dramaturgie du silence. Beckett l'Irlandais (1906-1989) a choisi de vivre et d'écrire en France, où il a connu ses plus grands succès. De tous ses personnages, on continue d'attendre celui qui contribua le plus à l'immortalité du dramaturge - Godot. Le célèbre clown russe Oleg Popov est un fervent admirateur de Beckett. Il nous explique pourquoi ses pièces sont l'un des fleurons de la littérature mondiale alors même qu'il ne s'y passe rien, ou si peu, et qu'on n'y parle de rien, ou de si peu.

Dimanche 05/10/2008

10:30

n Documentaire n

l A la TV l Arte l Documentaire-l Les grands dramaturges : Tchekhov l

l Allemagne l 2008 l 0h43 l Réalisateur : Monique Lajournade l Auteur : Christian Bettges l Plus d’infos : ici l

Dix portraits pour redécouvrir dix figures essentielles de notre patrimoine théâtral, chacune étant parrainée par une personnalité. Ce soir : Tchekhov défendu par Juliette Binoche.

Les pièces d'Anton Tchekhov (1860-1904) dépeignent la société russe de son époque, marquée par le déclin de l'aristocratie et le début de l'industrialisation. Elles forment une grande fresque sociale à la fois drôle et critique. "Les oeuvres de Tchekhov vont droit au coeur", s'enthousiasme l'acteur Ulrich Matthes. Pour sa part, Juliette Binoche déclare qu'elle aurait épousé le dramaturge russe sans hésitation "parce que c'est l'auteur de la vérité, parce qu'il y a chez lui une grande humilité".

Mercredi 01/10/2008

20:00

n Concert n

l Concert Classique l Orchestre Philarmonique de Berlin l Baden-Baden l Festspielhaus l Plus d’infos : ici l

l Festival d’Automne 2008 l Nikolaj Znaider : violon l Ingo Metzmacher : direction l

Ingo Metzmacher dirige L’Oiseau de Feu d’Igor Stravinsky.

Le Concerto pour violon de Johannes Brahms sera joué parle soliste Nicolaj Znaider.

Le Ciné-Club Russe

du Consulat Général

de Russie de Strasbourg

Le Ciné-Club Russe

du Consulat Général

de Russie de Strasbourg

ï

Octobre 2008

65 Animations Russes

ð

Lun

Mar

Mer

Jeu

Ven

Sam

Dim

 

 

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

 

 

En rose, les jours avec des animations russes

Octobre 2008

65 Animations Russes, dont :

n Colloque : 3 n

n Conférence : 2 n

n Concert : 18 n

n Culte : 2 n

n Divers : 1 n

n Documentaire : 20 n

n Exposition : 3 n

n Film : 7 n

n Sport : 8 n

n Théâtre : 1 n

Le calendrier complet 2008 est ici